Edgar Cayce

Posté par amedy14 le 7 juillet 2009

Edgar Cayce dans Edgar Cayce edgar-cayce-198x300Au cours de mon étude sur l’Astrologie, j’ai acheté le livre de Dorothée Koechlin de Bizemont « L’Astrologie Karmique – L’Astrologie d’Edgar Cayce ». Je fis connaissance de cet homme au destin hors norme et ai voulu en savoir davantage. J’ai acquis d’autres ouvrages du même auteur qui a travaillé plusieurs années à la Fondation Edgar Cayce, aux Etats-Unis. Elle a exercé le métier de journaliste médicale spécialisée dans la médecine et la psychologie holistiques (médecines douces) et, comme astrologue, Dorothée Koechlin de Bizemont est devenue la spécialiste française d’Edgar Cayce.
« Elle a réuni les lectures d’Edgar Cayce sur l’histoire de France qui s’intègrent à sa théorie générale sur les cycles de l’histoire. Ces documents n’avaient jamais été publiés, ni en français ni même en anglais » : concerne l’Univers d’Edgar Cayce – 4 tomes à ce jour.
Elle a écrit une vingtaine d’ouvrages dont une dizaine sont consacrés au grand médium américain.

 

Lien pour visiter le site de l’Association A.R.E. :
http://www.edgarcayce.org/en_francais/index.html

 

Autre lien pour le Centre Edgar Cayce B.P. 40026 à Méry sur Oise (95540) :
http://www.angelfire.com/ut/edgarcayce/france01_800.pdf

 

Autre ouvrage de Thomas Sugrue « Il est un fleuve… » (éditions de Mortagne) qui a côtoyé Edgar Cayce et a écrit sa biographie. Dans l’avant-propos de l’édition de 1996, son petit-fils, Charles Thomas Cayce, Président de l’Association, écrit : « Au cours d’une transe hypnotique, mon grand-père, Edgar Cayce, fit la remarque suivante : « Le moment est arrivé où l’on cherche partout à connaître davantage les mystères de l’esprit, de l’âme. »
De nombreux autres ouvrages dont « Edgar Cayce, les Colères de la Terre », écrit par son fils Hugh Lynn Cayce qui avait pris la succession de son père à la direction de l’Association pour la Recherche et l’Eclaircissement.
Edgar Cayce est né le 18 mars 1877 dans une ferme proche de Hopkinsville, dans le Kentucky. Très jeune, il manifesta des pouvoirs dépassant les possibilités de nos cinq sens. Il est décédé en 1945.

Edgar Cayce a guéri des milliers de malades dont certains avaient été déclarés incurables. Depuis sa disparition en 1945 (né en 1897), la fondation Cayce à Virginia Beach (Etats-Unis) conserve ses dossiers que viennent consulter des médecins du monde entier.
Edgar Cayce fut l’un des pionniers de la médecine dite aujourd’hui « holistique ». Cette vision nouvelle de l’homme – qui est la médecine de demain – retrouve les sources de la médecine égyptienne antique dont les connaissances médicales furent certainement plus avancées que les nôtres.
Son œuvre est considérable. Elle se compose essentiellement de 14 256 « lectures » médiumniques, c’est-à-dire de consultations et d’analyses données au cours d’une sorte de sommeil très spécial, apparenté à une transe médiumnique. Au cours de ces séances quotidiennes, il répondait aux questions que lui posaient ses patients, ses divers consultants. La majorité des « lectures » ont un caractère médical et psychologique (environ 8 000) ; les autres portent sur des questions historiques, scientifiques, ésotériques, archéologiques, politiques, économiques, sociales… Elles peuvent être consultées à la Fondation Cayce (A.R.E.), à Virginia Beach en Virginie (U.S.A.).
Edgar Cayce a été un pionnier méconnu : au début du siècle dernier, il a parlé de l’énergie atomique, de Pluton (pas encore découverte), de la télévision, des glandes endocrines (dont l’importance était alors sous-estimée), du rayon laser, des auras, etc.

Le Docteur William Mac Garey, assisté de son épouse, également médecin, appliqua les méthodes d’Edgar Cayce dans sa clinique de Phœnix (Arizona). Il en fut si enthousiasmé qu’il décida d’écrire le livre « Les Remèdes d’Edgar Cayce » (éditions du Rocher – âge du Verseau), résumant vingt ans de pratique de la médecine caycienne par une équipe pluridisciplinaire. Cet ouvrage intéresse aussi bien les médecins que les malades. Il s’adresse à chacun, homme ou femme, désireux de bien gérer sa santé d’une façon simple et accessible.
Le Docteur William Mac Garey a découvert l’œuvre d’Edgar Cayce en 1957. Son livre est sorti en 1983 aux Etats-Unis et en 1988 en France, traduit par Dorothée Koechlin de Bizemont qui s’emploie à le faire connaître dans notre pays.
Le Centre Edgar Cayce, en France, se situe à Méry sur Oise (95540) Boîte postale 40026.

 

Palma Christi ou paume du Christ est un autre nom donné à l’huile de ricin.

plante-ricin-231x300 dans Edgar CayceLe lecteur qui souhaite se procurer de l’huile de ricin pourra demander de l’huile « Codex » ou de l’huile de ricin qui est utilisée pour les préparations (et non pas de l’huile désodorisée pour l’usage interne). Tous les pharmaciens, en principe, en ont ou bien souvent peuvent s’en procurer rapidement. Les cataplasmes d’argile verte font le même effet que l’huile de ricin … et on trouve de l’argile verte chez tous les pharmaciens et dans toutes les boutiques de diététique.
Le cataplasme tout fait n’existe pas, à vous de le faire.

Il vous faut :

 Un morceau de tissu naturel de laine ou de coton
 Une feuille de plastique pour éviter de salir
 Une chaufferette électrique ou une bouillotte
 Une serviette de bain
 Deux épingles à nourrice.

N’importe quel coupon de tissu de pure laine – sinon de coton – fera l’affaire. Prévoyez-en une largeur suffisante pour couvrir la surface de peau qu’il faudra. Les tissus synthétiques sont déconseillés par Edgar Cayce. Faites attention que cela ne coule pas. Posez le tissu imbibé sur la peau à l’endroit choisi. Emballez le tout avec la serviette de toilette maintenue par les deux épingles à nourrice. Pour chauffer le tout, on peut utiliser la chaufferette électrique ; mais une bouillotte d’eau chaude qu’on renouvelle est préférable (elle a l’avantage d’éviter les risques de brûlure et d’épargner au malade la pollution électrique).

Combien de temps doit-on laisser le cataplasme ? Entre une heure et une heure et demie. Après l’avoir enlevé, il faut bien rincer la peau, – de préférence avec une solution de bicarbonate de soude (deux cuillerées à café pour un quart de litre).

On peut réutiliser le tissu qui a servi de cataplasme, mais il faut bien le dégraisser (le faire bouillir). A quelle fréquence doit-on utiliser les cataplasmes ? Cela dépend des cas, entre un jour par semaine ou sept jours consécutifs ! Le traitement est déconseillé pour les femmes, au moment des règles. En outre, Edgar Cayce conseille souvent de boire de petites quantités d’huile d’olive après le troisième cataplasme.

huile-de-ricinVoici quelques exemples de cas traités avec l’huile de ricin, extraits du livre du Docteur William A. Mac Garey  :
« Les cas démontrant l’action énergique des cataplasmes d’huile de ricin sur la circulation lymphatique sont très nombreux. Par exemple, un mal de gorge disparut en un quart d’heure grâce à l’application d’un cataplasme sur l’abdomen (note de la traductrice : les maux de gorge sont souvent liés aux difficultés digestives). Deux grosses tumeurs sur les cordes vocales, diagnostiquées par laryngoscopie chez un enfant de douze ans, disparurent en trois mois, avec des cataplasmes sur la gorge, posés trois jours de suite tous les deux jours. Un kyste dans la poitrine s’ouvrit spontanément après trois semaines de cataplasmes quotidiens et disparut. Un cas plus spectaculaire nous a été fourni par un automobiliste, victime d’un grave accident, avec risque d’éclatement de la rate. Le médecin décida, avant d’opérer, de poser un cataplasme d’huile de ricin. Quatre jours plus tard, le patient était autorisé à rentrer chez lui – sans avoir été opéré – et le médecin porta cette guérison au crédit de l’huile de ricin ! »

RHUMATISMES et ARTHRITISME

On considère généralement qu’il y a deux types différents d’arthritisme : dans le premier cas, s’accumulent les dépôts calcaires dans les articulations, les tendons, les ligaments ; dans le deuxième cas, il se produit des inflammations locales et, au contraire, une perte de calcium. Les spécialistes sont loin d’avoir fait le tour de la question, – et les formes d’arthritisme sont multiples.
Selon Edgar Cayce, rhumatismes et arthritisme sont le résultat d’une alimentation inadéquate. Cependant, bien d’autres causes peuvent interférer, compliquant les traitements. Mais, dans tous les cas, il y a ce facteur de base : la carence des fonctions d’élimination – et une mauvaise assimilation des éléments nutritifs de la nourriture. Voilà pourquoi le régime alimentaire est ici de toute première importance – et l’on doit modifier le régime alimentaire si l’on peut stopper l’évolution de la maladie.

Exemple pour le cas d’une patiente par le Docteur William A. Mac Garey :
« Maman souffrait tant de son arthrose qu’elle fut hospitalisée. Elle y resta deux semaines sans aucun résultat. Cette arthrose déformante attaquait ses doigts qui étaient recroquevillés sur les paumes. Papa la ramena à la maison et commença à la traiter avec de l’huile de ricin chaude en massages, trois fois par jour, sur les mains, les bras, les épaules, les jambes. En trois, quatre mois, son arthrose régressa, elle put marcher, se servir de ses mains, de ses bras. Lorsqu’elle était au plus mal, elle avait soixante-seize ans. Maintenant, elle en a quatre-vingt-un et elle est guérie ! »

Autre exemple communiqué par un des patients de Californie du Docteur William A. Mac Garey lui écrivant :
« J’ai connu un homme de soixante-huit ans que j’ai soigné longtemps. Il vint me voir il y a dix ans ; l’arthrose cervicale paralysait ses mouvements de tête : il ne pouvait pas tourner celle-ci à plus de cinq degrés de part et d’autre. Sa colonne vertébrale était prise, bloquant la plupart de ses possibilités de mouvement. Toute une année, sa femme l’avait massé avec un vibromasseur sur le cou et le haut de la colonne vertébrale. Elle avait réussi à décoincer un peu la tête qui avait, à la suite de ce traitement, regagné une partie de sa mobilité : il pouvait la tourner pour voir par-dessus l’épaule si une voiture arrivait derrière. Sa colonne vertébrale s’était assouplie ; je l’ai encourage donc à continuer. Il avait, dès le début, accepté de modifier son régime alimentaire, s’accrochant à l’idée de guérir. Les vertèbres bloquées par les dépôts de calcium purent retrouver leur état normal. Le traitement quotidien stimulait les ganglions du système nerveux sympathique qui se trouvent dans la partie supérieure de la colonne vertébrale. Ceux-ci ont eu une action importante sur les organes digestifs : estomac, pancréas, foie, vésicule … »

« Lorsque mes patients se mettent aux traitements préconisés par Cayce, le point capital est toujours le régime alimentaire. Cayce ne cessait de répéter que ce régime devait être laxatif : céleri, laitue, carottes, cresson en priorité, mangés en salade avec un assaisonnement de gélatine dont les vertus accentuaient les propriétés dépuratives de ces légumes. A certains, figues et dates (laxatives ! ) étaient prescrits, ainsi que les jus de légumes – les betteraves rouges, les carottes et autres légumes pouvant être cuits. Mais, à midi, Cayce suggérait presque toujours un repas de crudités. Poisson, volaille, agneau, s’il s’agissait de viande. Jamais aucune friture n’était permise. Le sel, les pâtisseries, les féculents et les sucres sont déconseillés. Le miel, le pain complet, les galettes de sarrasin, autorisés, mais pas avec du pain blanc. Le régime doit s’équilibrer sans féculents. Parmi les légumes, qui sont toujours bons, ceux à feuilles sont encore meilleurs que les racines et les tubercules. Les lectures de Cayce ne cessent de recommander de manger plus de légumes crus, moins de viande, d’éviter les graisses (cuites), les alcools, les boissons gazeuses. L’objectif général est de suivre un régime favorisant l’alcalinité de l’organisme.
Pour augmenter les éliminations, bien sûr, nous avons recours, comme le conseille Cayce, aux cataplasmes d’huile de ricin. L’hydrothérapie sous toutes ses formes est d’une grande efficacité : lavements, bains chauds, bains de vapeur, bains de siège, jacuzzi ; les massages à la main ou avec un vibro-masseur sont bons, car ils stimulent le drainage lymphatique, ce que font aussi les exercices physiques.
Les huiles essentielles, utilisées en massages et frictions, sont recommandées (huile essentielle de pin, par exemple, dans la lecture 3244 ; de sassafras, etc.). L’huile d’olive (qui n’est pas une « huile essentielle ») est fréquemment recommandée seule ou en combinaison avec des huiles essentielles – ou par voie interne (par petites cuillerées le soir avant de se coucher). »

Pour soulager la douleur, prendre un tissu en laine ou en coton formant un sac, mettre une quantité de gros sel remplissant suffisamment ce sac, le mettre, à chauffer dans le four ou sur un radiateur et l’appliquer sur la zone douloureuse.
Edgar Cayce recommanda diverses applications de chaleur pénétrante afin de dissiper la congestion et de détendre les zones affectées. La plupart du temps, il conseillait les emplâtres de sel chaud, appliqués sur le bas du dos et aux endroits où les nerfs et les tendons étaient douloureux.

ANNEXE

Livres

Dorothée Koechlin de Bizemont
l’Astrologie karmique « l’Astrologie d’Edgar Cayce » éd. R. Laffont
l’Univers d’Edgar Cayce Tome I éd. Robert Laffont
l’Univers d’Edgar Cayce Tome II éd. Robert Laffont
l’Univers d’Edgar Cayce Tome III éd. Robert Laffont
Prophéties d’Edgar Cayce éd. du Rocher
et Laurence M. Steinhart, Recettes de Beauté et de Santé éd. Age du Verseau
Edgar Cayce, Recettes de forme et de minceur éd. du Rocher

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Publié dans Edgar Cayce | Pas de Commentaire »

 

club des alices noire |
Ma classe maternelle 2009/2010 |
Bruxelles Story |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La vie des handicapés dans ...
| Docteur Xuly
| Spartacus4you